frais de port offerts sur votre 1ère commande avec le code* - BIENVENUE *hors vins primeurs, réservé aux nouveaux clients.
Fermer
Produits (66)

Vins de Condrieu

Vins de Condrieu image
Créée en 1940, l'appellation...
Livrable

470 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 39,17 € / unité
Livrable

440 € T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl) | 73,33 € / unité
Livrable

450 € T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 75 € / unité
Livrable

385 € T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl) | 64,17 € / unité
Livrable

465 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 38,75 € / unité
Livrable

475 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 39,58 € / unité
Livrable

485 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 40,42 € / unité
Livrable

485 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 40,42 € / unité
Livrable

490 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 40,83 € / unité
Livrable

545 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 45,42 € / unité
Livrable

495 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 41,25 € / unité
Livrable

380 € T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 63,33 € / unité
Primeur

390 € H.T.V.A.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 32,50 € / unité
Livrable

580 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 48,33 € / unité
Primeur

342 € H.T.V.A.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 28,50 € / unité
Livrable

495 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 41,25 € / unité
Livrable

295 € T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl) | 49,17 € / unité
Livrable

315 € T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl) | 52,50 € / unité
Livrable
Parker
93 / 100
J. Robinson
17 / 20

630 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 52,50 € / unité
Livrable

680 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 56,67 € / unité
Livrable

495 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 41,25 € / unité
Livrable
Parker
91 / 100
J. Robinson
16,5 / 20

499 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 41,58 € / unité
Livrable

515 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 42,92 € / unité
Livrable

520 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 43,33 € / unité
Livrable
Parker
95 / 100
J. Robinson
17,5 / 20

640 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 53,33 € / unité
Livrable

340 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 28,33 € / unité
Livrable

450 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 37,50 € / unité
Livrable

430 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 35,83 € / unité
Livrable

615 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 51,25 € / unité
Livrable

535 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 44,58 € / unité
Livrable
Parker
88 / 100
J. Robinson
17 / 20

480 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 40 € / unité
Livrable

495 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 41,25 € / unité
Livrable

470 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 39,17 € / unité
Livrable

470 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 39,17 € / unité
Livrable
Parker
91 / 100
J. Robinson
17 / 20

495 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 41,25 € / unité
Livrable
Parker
91 / 100
J. Robinson
15 / 20

520 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 43,33 € / unité
Livrable

850 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 70,83 € / unité
Livrable
Parker
94 / 100
J. Robinson
17,5 / 20

960 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 80 € / unité
Livrable
Parker
96 / 100
J. Robinson
16+ / 20

1.095 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 91,25 € / unité
Livrable
Parker
94 / 100
J. Robinson
17,5 / 20

1.150 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 95,83 € / unité
Livrable

570 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 47,50 € / unité
Livrable

740 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 61,67 € / unité
Livrable

615 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 51,25 € / unité
Livrable

370 € T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 61,67 € / unité
Primeur

414 € H.T.V.A.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 34,50 € / unité
Filtres

Prix

de
à

Appellation Condrieu, la quintessence du viognier

 

C’est au sud de la ville de Vienne, dans la Vallée du Rhône septentrionale que se trouve un véritable trésor de vin : le Condrieu. Sur un terroir peu commun façonné de vignes plantées en terrasses sur des coteaux escarpés, le viognier s’épanouit à merveille et donne naissance à des grands vins blancs rares et très recherchés qui offrent une expérience de dégustation peu commune. Histoire de l’appellation, terroir, cépage, producteurs emblématiques et suggestions d’accords mets-vins, découvrez-en plus sur l’appellation Condrieu…

 

Qu’est-ce que le Condrieu ?

Le Condrieu est un vin blanc exclusivement élaboré à partir du cépage viognier. Historiquement vinifié en vin doux avec des vendanges tardives effectuées vers la Toussaint, en novembre, le Condrieu est aujourd’hui majoritairement produit en vin blanc sec.

 

Histoire de l’appellation Condrieu

Les romains à l’origine de l’implantation du viognier sur le terroir de Condrieu

L’histoire de l’appellation Condrieu est étroitement liée à celle des romains. Petite anecdote de l’histoire : en 92 après J.C, l’Empereur romain Probus ordonne l’arrachage du viognier, un plant de vigne ancien dont la culture remonterait à l’époque grecque. En cause : des notes trop capiteuses soupçonnées d’envoûter les armées. Ce n’est que près de deux siècles plus tard, vers l’an 280 que l’Empereur romain Probus ordonne le contraire puisque selon lui, le viognier rendait les hommes meilleurs. De fait, le cépage est replanté autour de Condrieu.

 

Le Condrieu : des vins réputés et appréciés par les Papes

Au cours des siècles qui suivirent, les vins de Condrieu ont vu leur notoriété s’accroître. Située sur la rive droite du Rhône, la petite ville a pu bénéficier de sa proximité immédiate à côté du fleuve pour faciliter les échanges commerciaux. En outre, les vins de Condrieu profiteront particulièrement de leur renommée auprès des Papes installés à Avignon, au cœur de la Cité des Papes pour voir leur renommée s’étendre.

 

Les vins de Condrieu face aux différentes crises du XIXème et XXème siècle

Au fil du temps, les vins de Condrieu feront l’objet de graves crises. En effet, à la fin du XIXème siècle, le phylloxéra ravage le vignoble français. Les premiers foyers sont répertoriés dans le Gard et le puceron ravageur ne manque pas d’atteindre le vignoble des Côtes du Rhône septentrionales.

En 1940, l’AOC Condrieu est consacrée. À l’époque, elle s’étend sur 170 hectares et concerne 3 communes : Condrieu, Vérin et Saint-Michel.  Mais après les ravages de la Première Guerre Mondiale, c’est au tour de la Seconde d’être la cause de la désertification du vignoble. De nombreux hommes natifs de Condrieu et des villages alentours partent pour faire la guerre. Il ne reste alors plus personne pour prendre soin du vignoble qui est laissé à l’abandon. Dans les années 50, le célèbre marché aux vins de Condrieu finit par disparaître. En 1956, le gel cause des ravages sans précédent dans la vigne. Les paysans qui cultivent aussi des arbres fruitiers, quittent le vignoble de Condrieu pour s’en aller travailler dans les usines de la Vallée du Rhône, près de Lyon, afin de s’assurer un revenu stable. En 1967, pour tenter de sauver l’appellation Condrieu, son territoire est étendu à d’autres villages voisins : Chavanay, St Pierre de Bœuf, Malleval et Limony, étendant la surface de l’appellation à 387 hectares. Pourtant, en 1970, le vignoble de Condrieu ne se compose que d’une dizaine d’hectares à peine. Le viognier a quasiment disparu.

 

appellation Condrieu - Clos Boucher - vignoble
© Delas – appellation Condrieu – Clos Boucher

 

Georges Vernay, le « Monsieur Viognier » à l’origine de la renaissance de l’appellation Condrieu

Fort heureusement, une poignée de vignerons se mobilise dans le but de sauver l’AOC Condrieu ainsi que la culture du rare et fragile viognier. Citons notamment un homme, à l’origine de la renaissance de l’appellation Condrieu : Georges Vernay. Le vigneron s’est installé au domaine de son père dès 1943. Surnommé « Monsieur Viognier » par Robert Parker, Georges Vernay deviendra président de l’appellation Condrieu au cours des années 60 et le demeurera durant 30 ans.

Passionné et animé d’une volonté sans faille, Georges Vernay se battra pour la survie de l’appellation Condrieu.

Petit à petit, l’appellation renaîtra de ses cendres. Au cours des années 1980, Condrieu bénéficie du rayonnement et du dynamisme des appellations de la Côte-Rôtie et de Saint-Joseph pour refaire une belle apparition sur le devant de la scène.

Antoine Cuilleron puis Yves Cuilleron, Pierre Perret, de jeunes vignerons se rassemblent pour replanter la vigne, reconstruire les murets de pierre abandonnés et détruits. La vigne se vend à l’époque 1 franc le mètre carré 

Puis en 1986, une nouvelle délimitation de l’AOC Condrieu est effectuée. Dans le souci de ne conserver que les plus belles parcelles jouissant des meilleures expositions, les vignes situées au-dessus de 300 mètres d’altitude sont exclues de l’AOC.

 

L’AOC Condrieu aujourd’hui

Aujourd’hui, l’AOC Condrieu s’étend sur 270 hectares dont 178 en production. L’appellation comprend les communes de Condrieu, Saint Michel sur Rhône, Vérin, Chavanay, Saint-Pierre de Bœuf, Malleval et Limony dans les départements du Rhône, de la Loire et de l’Ardèche. Le rendement maximal autorisé est de 41 hl/ha. 

En outre, les vignerons de l’AOC se sont particulièrement battus pour que l’appellation soit reconnue en tant que telle, en valorisant le nom Condrieu au-delà du cépage viognier qui commençait à être planté dans le Languedoc et à se développer en Ardèche. Ce travail de valorisation de l’appellation a porté ses fruits. Qualifié de « Prince des gastronomes », l’humoriste et critique culinaire français Maurice Edmond Sailland dit Curnonsky dira du Condrieu qu’il produit l’un des plus grands vins blancs de France. Rare et recherché, le Condrieu jouit aujourd’hui d’une réputation internationale.  

 

appellation Condrieu
© Domaine Georges Vernay – appellation Condrieu

 

La géographie de l’appellation Condrieu

Condrieu, un vignoble aux paysages saisissants de beauté

Acrobatique et fascinant, c’est ainsi que l’on pourrait décrire le vignoble de Condrieu. Il faut aller tout au nord de la Vallée du Rhône, sur la rive droite du Rhône, au sud de Vienne, pour découvrir le vignoble de Condrieu.

Éblouissant de beauté, le vignoble s’étend sur des terrasses dénommées « chaillées » accrochées à des coteaux abrupts. Les vignes sont retenues par des murets de pierre sèche bâtis depuis des siècles. Façonné de toute part par la main de l’homme, le vignoble de Condrieu est une merveille architecturale.

Ici, la viticulture relève de la prouesse tant les pentes sont escarpées. Pas de machine, la plupart des travaux de la vigne sont réalisés à la main, à la pioche ou à la mule. Avec des pentes inclinées à plus de 50%, des petits chenillards et des treuils sont utilisés pour labourer les sols ou ramasser les vendanges.

Si le prix d’une bouteille de Condrieu est souvent élevé, il suffit de se rendre au cœur de l’appellation pour comprendre qu’il est nettement justifié tant l’élaboration de ce nectar est coûteuse, à la fois en termes de temps et de main d’œuvre avec des rendements limités.

Le climat de l’appellation Condrieu

De par sa localisation, au nord de la Vallée du Rhône, le vignoble de l’appellation Condrieu est exposé à un climat de type continental d’influence méditerranéenne. Au cours de l’été, les températures sont souvent très élevées. En outre, les sols pierreux viennent capter la chaleur de la journée pour la réfléchir durant la nuit assurant des conditions de maturité optimales aux vignes plantées en coteaux.

Le terroir de l’appellation Condrieu

Situé en bordure du Massif Central et dans les Côtes du Rhône septentrionales, le terroir de l’appellation Condrieu est extrêmement contrasté. Le vignoble de Condrieu est situé entre des terrasses sans relief constituées d’alluvions récentes sablo-caillouteuses et le « plateau de Pélussin ». Le vignoble de Condrieu est ainsi littéralement accroché sur des terrasses appelées « chaillées » implantées sur des sols de roche-mère granitique.

 

Le viognier, le cépage unique et emblématique de l’appellation Condrieu

Un seul cépage est cultivé sur l’AOC Condrieu : le viognier.

On a longtemps cru que le viognier était originaire de Dalmatie, région historique des Balkans, partagée entre la Croatie, le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine. Or, des analyses récentes ont démontré que le viognier serait en fait un cépage local, issu d’anciennes variétés présentes dans le Rhône.

 

appellation Condrieu - raisin cépage viognier
© M. Chapoutier – cépage viognier

 

Le viognier se caractérise par ses grappes et ses baies de petite taille. L’appellation Condrieu réunit ainsi toutes les conditions pour révéler le meilleur du cépage. Le viognier s’exprime ici comme nulle part ailleurs…

Zoom sur l’appellation Château-Grillet à deux pas de l’appellation Condrieu

Indissociable de l’appellation Condrieu, Château-Grillet se situe entre les communes de Vérin et Saint-Michel sur Rhône, sur la rive droite du Rhône. Consacré tant qu’AOC en 1936, Château-Grillet témoigne d’une histoire singulière. Le Château a d’ailleurs toujours été la propriété de bourgeois lyonnais. Le vignoble s’étend sur une micro-surface de 3 hectares de vignes avec un rendement moyen annuel de 18 hl/ha. Exposé au sud et situé dans un amphithéâtre naturel, le vignoble de l’AOC Château bénéficie d’un ensoleillement optimal procurant les meilleures conditions de maturité au viognier.

Comment caractériser un vin de l’appellation Condrieu ?

Un vin blanc de l’appellation Condrieu se distingue à de nombreux points de vue par ses caractéristiques différentes des autres vins blancs.

À la dégustation, le Condrieu présente une robe couleur jaune doré chatoyante de reflets verts. Au nez, le Condrieu offre d’intenses parfums. D’élégantes notes florales aux senteurs de fleurs blanches et de violette ou de chèvrefeuille sont des marqueurs identitaires du Condrieu. Le Condrieu exhale aussi de belles notes de fruits d’été tels que la pêche blanche, la nectarine ou l’abricot en allant sur des notes plus prononcées de fruits exotiques comme la mangue. Complexe et noble, le Condrieu développe des arômes de musc mais aussi des notes épicées ou encore de feuilles de tabac. En fonction des terroirs, le Condrieu peut présenter de belles notes minérales. En revanche, le Condrieu se déguste dans sa jeunesse en raison de sa sensibilité à l’oxydation.

Avec quoi déguster un vin de l’appellation Condrieu ?

Grand vin blanc de gastronome, le Condrieu se déguste avec de nombreux plats, de l’entrée au dessert. Il va sans dire que le Condrieu sublime à merveille les spécialités lyonnaises : filet de brochet braisé au Mâcon, truite à la Vauclusienne, quenelles sauce Nantua, bourride de baudroie.

Avec sa fraîcheur, le Condrieu blanc s’allie à merveille aux fruits de mer nobles tels que des Saint-Jacques, du homard ou des gambas en sauce avec du curry par exemple.

Avec ses notes épicées et sa matière ample en bouche, le Condrieu s’associe particulièrement aux cuisines exotiques, tels que des plats asiatiques ou indiens, des tajines marocaines.

Le Condrieu se marie aussi aux plats crémeux comme un risotto aux légumes, des ravioles de langoustine, des poissons nobles du Rhône sans oublier des volailles farcies à la truffe. Côté fromages, le Condrieu s’appréciera avec la fameuse Rigotte de Condrieu, un délicieux petit fromage de chèvre au lait cru à pâte molle et à croûte fleurie.

 

vignoble en pente Condrieu
vignoble appellation Condrieu © François Villard

 

Quand et comment boire un vin de Condrieu blanc ?

Le Condrieu blanc se déguste généralement dans sa jeunesse. Il peut s’apprécier dans les 3 à 10 ans suivant la date de son millésime.

Afin de profiter au mieux de la noblesse de ses arômes, le Condrieu blanc se déguste à une température comprise entre 10 et 12° voire à une température légèrement supérieure si le Condrieu est plus âgé.

 

Les producteurs de l’appellation Condrieu

Découvrir l’appellation Condrieu, c’est explorer toute la diversité d’un terroir et d’un vignoble d’exception au gré de vignerons passionnés qui se sont battus pour redonner toute ses lettres de noblesse au Condrieu.

Impossible de passer à Condrieu sans déguster au moins une fois dans sa vie les crus du domaine Georges Vernay. Enseignante de formation, Christine Vernay a repris le domaine de son père depuis 1996, l’extraordinaire Georges Vernay. Le domaine incarne la quintessence du viognier au travers de cuvées phénoménales telles que « Les Chaillées de l’Enfer », « Les Terrasses de l’Empire » ou « Coteau du Vernon ». Suaves, salins, droits et présentant une belle tension et fraîcheur, les Condrieu du domaine Georges Vernay sont parmi les plus beaux et les plus réputés de l’appellation.

 

Vignoble Yves Cuilleron - appellation Condrieu
© Yves Cuilleron – appellation Condrieu

 

Installé à Chavanay, le domaine d’Yves Cuilleron est aujourd’hui l’un des plus dynamiques de la Vallée du Rhône nord. Parti d’une surface de 3,5 hectares, le domaine s’étend désormais sur 90 hectares de vignes situés sur les appellations Saint-Péray, Saint-Joseph, Côte-Rôtie, Cornas et Condrieu. Les cuvées parcellaires d’Yves Cuilleron telles que « Vernon », « La petite Côte », « Verlieu » ou « les Chaillets » retranscrivent toute la singularité du viognier en fonction des terroirs. N’oublions pas non plus la formidable cuvée « Essence d’Automne » qui offre l’expérience d’un grand vin liquoreux plein de fraîcheur et épicé.

Le domaine Jean-Michel Gérin rejoint la lignée des références incontournables de l’appellation. Le domaine a notamment été l’un des pionniers dans la renaissance et le vent de renouveau qui a soufflé sur l’appellation Côte-Rôtie dans les années 80. En Condrieu, les cuvées affichent un fruit séducteur tout en étant parfaitement équilibrées et pleines de fraîcheur.

Micro-négociant haut de gamme, la maison Tardieu-Laurent produit de très beaux vins de Condrieu dans un esprit moderne, en associant fraîcheur et équilibre.

Basé à Ampuis, le domaine Stéphane Ogier est l’une des plus belles références de l’appellation Côte-Rôtie. Le jeune vigneron se distingue aussi par son Condrieu « Les Vieilles Vignes de Jacques Vernay », une cuvée issue d’une parcelle historique de l’appellation.

N’oublions pas non plus les Condrieu de producteurs emblématiques de l’appellation tels que E. Guigal, Delas, Maison Paul Jaboulet-Aîné ou François Villard, Jean-Luc Colombo et Louis Chèze.

Découvrez le viognier comme vous ne l’avez jamais connu en explorant toute la noblesse et la richesse du Condrieu…

1.1.3