10% supplémentaires sur deux cuvées de Charles Heidsieck avec le code* : MILLEPH *Offre valable seulement sur une sélection de vins : Charles Heidsieck Blanc de Blancs et Brut Réserve
Fermer
Produits (1026)

Vins de la Vallée du Rhône

Vins de la Vallée du Rhône image
Le climat méditerranéen qui...
Livrable

230 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 19,17 € / unité
Livrable

70 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 5,83 € / unité
Livrable

535 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 44,58 € / unité
Livrable

205 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 17,08 € / unité
Livrable
Parker
94 / 100
J. Robinson
16,5 / 20

970 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 80,83 € / unité
Livrable

470 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 39,17 € / unité
Livrable

475 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 39,58 € / unité
Livrable

540 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 45 € / unité
Livrable
Parker
90+ / 100
J. Robinson
16,5 / 20

495 € T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 82,50 € / unité
Livrable

440 € T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl) | 73,33 € / unité
Livrable
Parker
92-94 / 100
J. Robinson
17 / 20

625 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 52,08 € / unité
Livrable

240 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 20 € / unité
Livrable

45 € T.V.A.C.34 € T.V.A.C.1 Jéroboam (3l) |
Livrable

195 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 16,25 € / unité
Livrable

499 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 41,58 € / unité
Livrable

480 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 40 € / unité
Livrable

665 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 55,42 € / unité
Livrable

95 € T.V.A.C.83 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 6,92 € / unité
Livrable
Parker
93 / 100
J. Robinson
17,5 / 20

350 € T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl) | 58,33 € / unité
Livrable

450 € T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 75 € / unité
Livrable

395 € T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl) | 65,83 € / unité
Livrable
Parker
93 / 100
J. Robinson
17 / 20

259 € T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 43,17 € / unité
Livrable
Parker
93 / 100
J. Robinson
17+ / 20

700 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 58,33 € / unité
Livrable
Parker
92 / 100
J. Robinson
17 / 20

580 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 48,33 € / unité
Livrable

410 € T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl) | 68,33 € / unité
Livrable
Parker
95 / 100
J. Robinson
16,5 / 20

790 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 65,83 € / unité
Livrable

965 € T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 160,83 € / unité
Livrable

350 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 29,17 € / unité
Livrable

105 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 8,75 € / unité
Livrable

295 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 24,58 € / unité
Livrable

485 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 40,42 € / unité
Livrable

365 € T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 60,83 € / unité
Livrable

2.690 € T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) | 448,33 € / unité
Livrable

385 € T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl) | 64,17 € / unité
Livrable

91 € T.V.A.C.Une caisse de 2 Magnums |
Primeur

288 € H.T.V.A.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 24 € / unité
Livrable

345 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 28,75 € / unité
Livrable

350 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 29,17 € / unité
Primeur

324 € H.T.V.A.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 27 € / unité
Livrable

390 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 32,50 € / unité
Livrable

395 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 32,92 € / unité
Primeur

288 € H.T.V.A.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 24 € / unité
Livrable

345 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 28,75 € / unité
Livrable

350 € T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl) | 29,17 € / unité
Livrable

375 € T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) | 31,25 € / unité
Filtres

Prix

de
à

Vins de la Vallée du Rhône, des vins hauts en couleurs et riches en saveurs à découvrir du nord au sud

Terre viticole d’exception depuis des millénaires, la Vallée du Rhône offre aux amateurs une incroyable diversité de style de vins. Côte-Rôtie, Gigondas, Vacqueyras, Châteauneuf-du-Pape, Hermitage, Crozes-Hermitage, Rasteau, Condrieu, Vinsobres, Beaumes de Venise, en rouge ou en blanc, de Vienne au nord à Avignon au sud, la Vallée du Rhône s’étend sur plus de 250 km et comptabilise 31 appellations avec de nombreux cépages présents, travaillés en monovariétal ou en assemblage. Histoire, terroirs, cépages, style des vins et suggestions d’accords mets-vins, découvrez-en plus sur le vignoble de la Vallée du Rhône…

 

L’histoire des vins de la Vallée du Rhône méridionale

La formation des vignobles de la Vallée du Rhône il y a plus de 300 millions d’années

L’histoire des vins de la Vallée du Rhône débute il y a plus de 300 millions d’années… Remontons le temps. La Vallée du Rhône s’est formée en raison de l’affrontement des plaques entre le Massif Central et les Alpes. L’importante activité volcanique du Massif Central a été à l’origine de la formation de la roche granitique que l’on retrouve aujourd’hui au nord de la Vallée du Rhône. Au sud de la Vallée du Rhône, ce sont les dépôts fluviaux, limoneux et calcaires qui donneront naissance à certains reliefs comme les Dentelles de Montmirail ainsi que le Mont Ventoux.

Au moment de la fermeture du détroit de Gibraltar il y a plus de 40 millions d’années, le niveau de la mer Méditerranée baisse progressivement. Le lit du fleuve se creuse alors laissant apparaître ce que nous connaissons aujourd’hui comme les célèbres terrasses de la Vallée du Rhône. Différents types de sols se forment alors. Le vignoble de la Vallée du Rhône est ainsi constitué de 4 types de roches principales : sables, argile, calcaire et silice sablonneuse.

 

 Vins de la Vallée du Rhône – vue du vignoble © M. Chapoutier

 

Les vins de la Vallée du Rhône : une histoire ancienne de plus de 2000 ans

La viticulture des rives du Rhône débute à l’époque gréco-romaine au moment où ce fleuve conséquent était alors appelé « mer » et ses rives « côtes ». Les premières vignes de la région sont cultivées à « Massalia », actuellement appelée Marseille. Cette localisation stratégique permettait les échanges commerciaux avec l’ensemble de l’Empire romain et des côtes méditerranéennes. Si la viticulture débute à Marseille autour du IVème siècle avant notre ère, il faut attendre le 1er siècle après J.C pour qu’elle apparaisse autour de la Vallée du Rhône nord.

Le développement de la viticulture et de la fabrication d’amphores en terres

De nombreuses découvertes archéologiques ont prouvé le caractère très ancien du vignoble de la Vallée du Rhône. La présence et le développement de la fabrication d’amphores en argile dans le bassin rhodanien a ainsi facilité le transport, le commerce et l’échange des vins.

 

Vienne, au haut-lieu de la viticulture rhodanienne au temps des romains

C’est en remontant le Rhône que les romains fondent la ville de Vienne. Très vite, ils développent l’activité viticole de la région sous l’impulsion de l’Empereur Probus. Les romains façonneront ainsi progressivement le vignoble rhodanien en plantant la vigne et en construisant de petites terrasses en pierres sèches le long des flancs des collines. Au Vème siècle après J.C, la chute de l’Empire romain est la cause de profonds bouleversements impactant aussi l’activité autour du vignoble rhodanien.

 

Les vins de la Vallée du Rhône : les vins des Papes

En dépit de la chute de l’Empire romain, la viticulture de la Vallée du Rhône subsiste grâce aux opportunités commerciales fluviales et aux ports de Marseille et de Lyon. Le vignoble de la Vallée de Rhône, influencé par l’Église, voit son activité redémarrer au Moyen-Âge, notamment avec l’élargissement de la surface cultivée. C’est après avoir cédé le Comtat Venaissin aux Papes que les Papes s’installent à Avignon dès le XIVème siècle. Grands amateurs de vins, ces derniers seront à l’origine du véritable essor de la viticulture rhodanienne.

La construction de la résidence d’été des Papes à Châteauneuf-du-Pape suivi de l’édification de la Cité des Papes à Avignon par Benoît XII vient assoir l’autorité papale dans la région tout en bénéficiant à la viticulture de la Vallée du Rhône et à la réputation de ses vins.

 Au XIVème siècle, les papes s’installent à Avignon sous l’instigation de Philippe IV Le Bel. Cette installation de la Papauté à Avignon signe l’expansion et l’amélioration du vignoble de la Vallée du Rhône méridionale. Les vins du Rhône connaissent alors l’une des plus grandes périodes de leur histoire avec la création du fameux vignoble de Châteauneuf-du-Pape.

Le port de Roquemaure dans le Gard deviendra par la suite un point d’expédition majeur des vins du Rhône par voie fluviale.

 

La réputation des vins de la Vallée du Rhône progressivement établie par réglementation

En 1650, une réglementation est instaurée afin de garantir l’origine et la qualité des vins de la Vallée du Rhône. On parle alors de la « Côste du Rhône » autour d’Uzès, dans le Gard. En 1737, un décret royal vient entériner la réputation des vins de la Vallée du Rhône. Ce décret permet aux vins de qualité et reconnus de la Vallée du Rhône d’être estampillé de l’inscription « CDR ». Ces vins, les premiers Côstes du Rhône officiels, marquent la renommée de ce vignoble.

Trois siècles plus tard, on parle des Côtes du Rhône et non plus des Côstes du Rhône, qui désignent ainsi les vignobles aussi situés sur la rive gauche du Rhône.

 


 

La chapelle Hermitage Maison Paul Jaboulet-Aîné
La Chapelle Hermitage à Tain-L’Hermitage dans la Vallée du Rhône © Paul Jaboulet-Aîné

 

 

Vins de la Vallée du Rhône : un rôle précurseur dans la naissance des AOC françaises

Après les temps sombres dus à l’augmentation significative de la production après le décret de 1737 et la crise du phylloxera à la fin du XIXème siècle, la Vallée du Rhône regagne ses lettres de noblesse grâce au Baron Le Roy dans les années 1930. Ce vigneron de Châteauneuf-du-Pape a œuvré avec passion et détermination pour la reconnaissance des caractéristiques de ce territoire viticole qui participe à forger l’identité viti-vinicole française. En 1933, le Baron Le Roy obtient la reconnaissance de la première Appellation d’Origine Contrôlée : Châteauneuf-du-Pape. Le cahier des charges rédigé servira ensuite de modèle à la constitution des autres AOC françaises qui suivront. L’aire géographique de l’appellation est ainsi délimitée, de même que les cépages autorisés, les méthodes de culture de la vigne, la date des vendanges, le degré d’alcool ou encore l’élevage des vins.

Aujourd’hui le vignoble rhodanien rayonne à travers le monde, fort de son identité multiséculaire.

 

Vins de la Vallée du Rhône : quelques chiffres sur ce vignoble de grande ampleur

2ème vignoble d’AOC français, la Vallée du Rhône produit un peu plus de 3 millions d’hectolitres de vins par an. Les vins rouges représentent plus de 75% de la production viticole de la Vallée du Rhône complété par les vins rosés (environ 15%) et les vins blancs (environ 10%).

Au total, plus de 34 cépages sont cultivés dans la Vallée du Rhône qui compte 31 appellations différentes. L’ensemble de la surface viticole de la Vallée du Rhône représente près de 70 000 hectares de vignes en production.

 

Vins de la Vallée du Rhône, l’un des plus grands vignobles en Agriculture Biologique

Découvrir la Vallée du Rhône, c’est aussi explorer une terre où la préservation de l’environnement est placée depuis longtemps au cœur des préoccupations de la culture de la vigne. Environ 10% des surfaces viticoles sont cultivées en bio ou biodynamie soit un total de près de 6 000 hectares. 50% du vignoble rhodanien est actuellement en conversion en agriculture biologique.

 

Les vins de la Vallée du Rhône : des différences de climats et de terroirs notables entre le nord et le sud 

 

Le relief de la Vallée du Rhône septentrionale : des versants abrupts et des vignes cultivées sur des pentes vertigineuses

Au nord de la Vallée du Rhône, la vigne est cultivée depuis des millénaires sur des terrasses étroites aux pentes vertigineuses. C’est là que l’on trouve les célèbres appellations Côte-Rôtie, Hermitage, Crozes-Hermitage et Condrieu pour les vins blancs.

 

Vue vignoble en terrasses Vallée du Rhône
Vue d’un vignoble dans la Vallée du Rhône © François Villard

 

 

Le relief de la Vallée du Rhône méridionale : une grande diversité de paysages  

Au fil des âges, la Vallée du Rhône méridionale a été façonnée au gré des évènements géologiques et climatiques. Ce bassin sédimentaire s’est jalonné de coteaux, de terrasses et de plateaux plus ou moins escarpés suivant la hauteur des terroirs sur le fleuve. Ce relief est dû au bras de fer géologique dévonien du Massif Central et des Alpes puis aux submersions successives du « golfe » alpin ainsi formé. Les Dentelles de Montmirail, célèbres pour le spectacle aiguisé qu’elles offrent aux randonneurs, ont été formées par les dépôts calcaires déposés par les eaux et par l’effondrement de la vallée suite à un surgissement alpin. Ces mouvements sont autant à l’origine des reliefs de cette Vallée du Rhône méridionale que de ses sols divers sur lesquels sont plantées les vignes.

La Vallée du Rhône méridionale : le climat méditerranéen par excellence

Plus au sud, la région de la Vallée du Rhône est caractérisée par un net climat méditerranéen, de l’embouchure du Rhône à la mer Méditerranée. Les étés chauds et secs et les hivers doux et ensoleillés font de la Vallée du Rhône méridionale un vignoble lumineux. Sur ces rives bordant le fleuve céruléen souffle parfois le fameux vent du Nord : le Mistral. Le Mistral permet de protéger le vignoble contre le gel du printemps ainsi que des maladies principalement.


 

 

Vue vignoble Vallée du Rhône
Vue vignoble Vallée du Rhône © Yann Chave

 

Vins de la Vallée du Rhône : une grande diversité de sols

Dans la Vallée du Rhône, 5 grands types de sols sont principalement présents.

Les sols argileux de la Vallée du Rhône

Les sols argileux sont présents sur différentes appellations de la Vallée du Rhône. La présence d’argile donne naissance à des vins intensément colorés, riches en alcool, puissants et profonds tout en présentant une belle finesse de matière.

Les sols caillouteux de la Vallée du Rhône

La Vallée du Rhône est marquée par la présence de sols très caillouteux. La prestigieuse appellation Châteauneuf-du-Pape est ainsi particulièrement réputée pour ses sols de galets roulés. Les sols caillouteux de la Vallée du Rhône sont à l’origine de vins puissants, solaires, dotés d’une riche matière les prédisposant tout particulièrement à la garde.

Les sols calcaires de la Vallée du Rhône

Les sols calcaires de la Vallée du Rhône sont quant à eux à l’origine de vins caractérisés par leur grande finesse. Souples et ronds en bouche, ces vins présentent de belles notes florales et fruitées. Entre Carpentras et Vaison La Romaine, les magnifiques Dentelles de Montmirail sont l’une des plus belles démonstrations de l’identité calcaire des sols de la Vallée du Rhône avec des vins mondialement réputés.

Les sols granitiques de la Vallée du Rhône

C’est tout particulièrement au nord de la Vallée du Rhône que l’on retrouve des sols granitiques. Les vins qui en découlent présentent une belle acidité en bouche, une grande finesse tanique tout en possédant structure et profondeur.

Les sols sableux de la Vallée du Rhône

Présents en pied de côte et bordant le fleuve, les sols sableux de la Vallée du Rhône sont à l’origine de vins plus légers, élégants et dotés d’une grande finesse.

 

Les cépages emblématiques de la Vallée du Rhône

Si la syrah est bien entendu le cépage noir emblématique de la Vallée du Rhône qui fait la réputation mondiale de ses grands vins rouges, la région compte une grande diversité de variétés, dont certaines sont particulièrement endémiques. Très anciens ou plus récents, les cépages de la Vallée du Rhône façonnent des vins au style unique, doté d’une forte identité.

Les cépages de la Vallée du Rhône septentrionale

  • La syrah : cépage emblématique des vins de la Vallée du Rhône nord

C’est dans les Côtes du Rhône septentrionaux que la syrah a trouvé l’un de ses terroirs de prédilection. Si on a longtemps cru la syrah d’origine perse ou iranienne de la ville de Shiraz, de récentes analyses génétiques ont démontré que la syrah était en fait originaire de Savoie et d’Ardèche. Très cultivée dans la Vallée du Rhône, on retrouve la syrah sur de nombreuses appellations et tout particulièrement au nord comme à Crozes-Hermitage, Hermitage, Côte-Rôtie, Cornas, Gigondas, Vacqueyras, Ventoux, Beaumes-de-Venise ou plus généralement, sur les appellations Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Villages. La syrah peut être employée seule ou en assemblage.

 

  • Les cépages blancs de la Vallée du Rhône septentrionale

Les vins blancs de la Vallée du Rhône septentrionale sont élaborés à partir des cépages de viognier pour l’appellation Condrieu et Château-Grillet. Les autres vins blancs des appellations Saint-Joseph, Saint-Péray, Crozes-Hermitage, Hermitage sont essentiellement élaborés à partir des cépages de roussanne et de marsanne.

               

Vendanges des raisins dans la Vallée du Rhône
Légende

 

Les cépages de la Vallée du Rhône méridionale

  • Les cépages noirs de la Vallée du Rhône méridionale

Dans cette région du Sud de la France, la diversité de terroirs s’allie à la diversité de cépages. 29 cépages différents sont cultivés. Avec l’élaboration de vins rouges en majorité, le cépage le plus emblématique des rives méridionales du Rhône est le grenache. Ce dernier est utilisé en grande part dans les assemblages des vins du Rhône et est le plus souvent associé au mourvèdre et à la syrah comme dans les vins d’appellation de Châteauneuf-du-Pape, de Vacqueyras ou de Gigondas. Cependant, si cet assemblage se retrouve souvent et constitue le fameux "GSM", il existe encore une multitude de cépages rouges. Le cinsault, la clairette, le calitor, le terret noir, la counoise, le marselan, le piquepoul noir mais aussi le carignan et le muscardin trouvent toute leur place dans les vins du Rhône.

  • Les cépages blancs de la Vallée du Rhône méridionales

Pour les vins blancs de la Vallée du Rhône méridionale, une douzaine de cépages blancs sont cultivés sur l’ensemble du vignoble. La clairette et le bourboulenc sont les cépages blancs les plus employés. On trouve aussi du vermentino, du piquepoul blanc, du viognier, de la roussane, du grenache blanc.

 

Cépage blanc Vallée du Rhône
Cépage blanc cultivé dans la Vallée du Rhône © M. Chapoutier

 

Vins de la Vallée du Rhône, une grande diversité d’appellations

Les appellations de la Vallée du Rhône septentrionales

Les appellations de la Vallée du Rhône septentrionales se trouvent de Vienne à Valence. On trouve une appellation régionale, l’AOC Côtes-du-Rhône. On trouve ensuite 4 appellations sous-régionales : Chatillon en Diois, Clairette de Die, Coteaux de Die et Crémant de Die.

Les appellations de la Vallée du Rhône septentrionales sont ensuite les célèbres appellations communales : Condrieu, Cornas, Côte-Rôtie, Crozes-Hermitage, Château-Grillet, Saint-Joseph, Saint-Péray et Hermitage.

 

Zoom sur les appellations de la Vallée du Rhône septentrionale

L’AOC Côte-Rôtie

Située non loin de Lyon, l’AOC Côte-Rôtie constitue un vignoble éblouissant de beauté et qui étonne par sa verticalité. Ici, les pentes sont raides, avec une inclinaison allant jusqu’à 60 degrés et des vignes plantées sur d’étroites terrasses. L’AOC Côte-Rôtie est réputée pour ses vins rouges élaborés à partir de syrah et de viognier qui séduisent par leur délicatesse, la finesse de leur structure tannique et leurs élégantes notes épicées.

L’AOC Condrieu

Située tout au nord de la Vallée du Rhône et sur la rive droite du Rhône, l’AOC Condrieu est une référence mondiale pour les vins blancs. Le viognier s’épanouit ici à merveille et donne naissance à des vins très aromatiques et d’une grande délicatesse, alliant finesse et texture en bouche. L’AOC Condrieu produit des vins blancs secs et moelleux très recherchés par les amateurs.

L’AOC Château-Grillet

Toute petite appellation de 3 hectares, l’AOC Château-Grillet produit exclusivement des vins blancs 100% viognier. Le noble cépage donne ici naissance à des vins blancs qui présentent une superbe tension en bouche et une minéralité singulière.

L’AOC Saint-Joseph

Un peu plus au sud des Côtes du Rhône septentrionales, l’AOC Saint-Joseph se situe sur la rive droite du Rhône. La vigne est cultivée ici en terrasses sur des coteaux abrupts depuis l’Antiquité. L’AOC Saint-Joseph se distingue pour la production de ses vins rouges élaborés à base de syrah, puissants et structurés. L’AOC Saint-Joseph se décline aussi en blanc avec une production très confidentielle.

L’AOC Hermitage

Appellation emblématique des Côtes du Rhône septentrionales, l’AOC Hermitage tient sa réputation de la mythique colline du même nom. Cette colline est dénommée ainsi en raison de la présence d’un ermitage fondé en 1224 par le Chevalier de Sterimberg.Le vignoble de l’Hermitage existe depuis l’Antiquité. L’AOC Hermitage est célèbre pour ses vins rouges élaborés à partir de syrah, qui peuvent comporter de la roussanne et de la marsanne dans une proportion de 15%. Les vins blancs de l’Hermitage sont quant à eux produits à partir de marsanne et de roussanne. L’AOC Hermitage est aussi célèbre pour ses très rares vins de paille remis à l’honneur par certains vignerons.

 

L’AOC Crozes-Hermitage

Située sur la rive gauche du Rhône, l’AOC Crozes-Hermitage est le plus grand vignoble des Côtes du Rhône septentrionale. L’AOC Crozes-Hermitage s’étend sur 11 communes de la Drôme. Les vins rouges sont élaborés à partir de la syrah tandis que les vins blancs sont issus de roussanne et de marsanne.

L’AOC Cornas

Située sur la rive droite du Rhône, l’AOC Cornas s’étend sur des coteaux abrupts avec des vignes plantées en terrasses en formant des amphithéâtres naturels. Seule la syrah est présente sur l’appellation pour donner naissance à des vins rouges puissants et épicés.

L’AOC Saint-Péray

Sur la rive droite du Rhône, l’AOC Saint-Péray s’étend au pied du château de Crussol. Le terroir et le climat de l’AOC Saint-Péray permettent de produire des vins blancs à base de roussanne et de marsanne subtils et délicats possédant un intéressant potentiel de vieillissement.  

 

Vignoble en terrasses Vallée du Rhône
Vignoble en terrasses sur les terroirs de l’Hermitage dans la Vallée du Rhône © Domaine Jean Louis Chave

 

Les appellations de la Vallée du Rhône méridionale

La Vallée du Rhône méridionale compte un grand nombre d’appellations. On y trouve une appellation régionale, l’AOC Côtes-du-Rhône associée à 5 appellations sous-régionales : Ventoux, Luberon, Grignan-les-Adhémar, Côtes du Vivarais, Côtes du Rhône Villages (comprenant 95 communes).

Les Côtes du Rhône méridionales comprennent 9 crus différents qui sont des appellations communales : Vinsobres, Gigondas, Lirac, Vacqueyras, Cairanne, Châteauneuf-du-Pape et Tavel qui produit exclusivement des vins rosés.

Deux appellations produisent des vins doux naturels : Rasteau et Muscat Beaumes-de-Venise.

 

Élevage des vins de la Vallée du Rhône
Élevage des vins dans la Vallée du Rhône © Ferraton Père & Fils


Zoom sur les appellations de la Vallée du Rhône méridionale

L’AOC Côtes du Rhône

L’AOC Côtes du Rhône est une appellation régionale qui rayonne sur 163 communes de la Vallée du Rhône. Sous cette appellation, les vins rouges sont nombreux suivis des vins rosés et des vins blancs.

L’AOC Côtes du Rhône Villages

Cette appellation régionale se place au-dessus de l’appellation Côtes du Rhône. La mention du village n’est pas obligatoire. Ce territoire s’étend sur les 4 départements méridionaux bordant le Rhône. Les rouges sont puissants, les rosés secs et corsés et les blancs se distinguent par leur rondeur.

L’AOC Vacqueyras

Au cœur du Vaucluse, sur la commune de Vacqueyras, les vignes de cette appellation montante sont cultivées sur des terrasses escarpées. La composition des sols varie avec l’altitude entre galets roulés sur sous-sol d’argile et cailloux sur sous-sols sablo-marneux. Cette diversité de terroirs se retrouve dans les vins rouges puissants, les rosé aromatiques et les vins blancs frais et persistants.

L’AOC Costières de Nîmes

Au milieu de la garrigue, les terrasses de vignes sont plantées sur des galets roulés provenant du Rhône et de la Durance, mais aussi sur des sols sableux, d’alluvions et de graviers. Les vins rouges issus de l’appellation Costières de Nîmes sont ronds et chaleureux sur des arômes de fruits rouges. Les rosés sont équilibrés et délicats tandis que les vins blancs allient rondeur et gras.

L’AOC Châteauneuf-du-Pape

Châteauneuf-du-Pape est incontestablement l’une des appellations les plus connues des Vallées du Rhône méridionale et septentrionale confondues. Son plateau est formé de galets roulés sur sous-sol d’argile rouge le plus souvent. Ces grands vins rouges de garde sont puissants et les vins blancs se caractérisent par leur ampleur, leur rondeur et par de légères notes boisées.

L’AOC Tavel

L’appellation Tavel produit exclusivement des vins rosés vantés par Honoré de Balzac lui-même. Complexes et charnus, ces vins rosés fruités sont issus de vignes cultivées sur des sols de cailloux roulés, sableux ou argileux.

L’AOC Ventoux

L’une des plus grandes appellations de Vallée du Rhône méridionale est l’appellation Ventoux. S’étendant sur près de 50 communes du Gard et du Vaucluse, l’appellation Ventoux est réputée pour ses vins rouges fins, ses vins blancs gouleyants et ses rosés aromatiques. Entre monts et terrasses, les vignes plantées sur une large mosaïque de terroir livrent des vins d’une grande diversité.

L’AOC Côtes-du-vivarais

Les Côtes-du-Vivarais sont jalonnées de paysages insolites. Les vignes y sont plantées sur des sols de pierrailles blanches et produisent des vins à l’image de la région, minéraux et chaleureux.

L’AOC Duché d’Uzès

Le Duché d’Uzès, à l’est de la Vallée du Rhône méridionale, repose sur un terroir argilo-calcaire massif parsemé de grès, de marnes et d’alluvions. Les vins rouges qui y sont produits sont aromatiques et élégants. Pour les vins rosés et les vins blancs, la fraîcheur est de mise.

L’AOC Vinsobres

Le vignoble de Vinsobres renait dans les années 50. Autour du village éponyme, les vignes fleurissent sur un terroir pierreux aux sols rouges à bruns. Les vins, uniquement rouges, révèlent volume, gourmandise et une belle longueur en bouche.

L’AOC Cairanne

Ce cru de la Vallée du Rhône borde le petit village perché du même nom. Les vins rouges et blancs sont issus de vignes cultivées sur les terrasses et coteaux d’alluvions caillouteux, d’argiles et de sables fins. Ces terroirs confèrent alors aux vins de Cairanne leur complexité et leur fraîcheur solaire.  

L’AOC Clairette-de-bellegarde

Sur cette appellation destinée uniquement à la production de vins blancs monocépages, la clairette, cépage méconnu révèle toute son expressivité. L’appellation Clairette-de-bellegarde est située sur un terroir de galets roulés siliceux. 

L’AOC Gigondas

Au pied des Dentelles de Montmirail, les vignes de Gigondas courent sur les terrasses alluviales argileuses. Ce grand terroir d’argiles signes des grands crus rouge et rosés. Les vins rouges de Gigondas sont charpentés et structurés tandis que les vins rosés témoignent d’une rare élégance et dévoilent un nez aux notes grillées caractéristiques.

L’AOC Lirac

L’appellation Lirac est voisine de Tavel. Ce terroir de calcaire est de la même origine que les fameux sols de Châteauneuf-du-Pape. Il y est vinifié des vins rouges puissant à la structure solide en grande majorité mais également des vins blancs frais et ronds en bouche et des rosés à la belle acidité.

L’AOC Grignan-les-adhémar

Anciennement nommée Tricastin, l’appellation Grignan-les-adhémar possède une géologie diversifiée livrant une myriade de vins aux différents caractères. Les sols sont principalement argilo-calcaires. Les vins rouges, blancs et rosés, allient élégance et rondeur, souplesse et complexité.

L’AOC Luberon

À l’extrémité sud du vignoble de la Vallée du Rhône, l’appellation Luberon s’étend sur 36 communes. Les sols sableux et argileux composent les coteaux sur lesquels les vignes sont plantées. Les vins rouges du Luberon sont amples et soyeux, les vins rosés équilibrés et frais et les vins blancs séduisent par leur acidité et leur gras formant un équilibre délicat.

L’AOC Beaumes-de-Venise

Entre Vacqueyras et Gigondas, le cru de Beaumes-de-Venise se déploie dans un décor aux allures toscanes. Au pied des Dentelles de Montmirail, les vignes sont plantées sur un terroir aux 3 facettes. Terres fines du trias, argilo-calcaire marneux et marnes noires forment le terroir de Beaumes-de-Venise. Les vins rouges sont puissants et structurés et expriment un bouquet complexe et expressif.

L’AOC Rasteau  

Au cœur de la vallée du Rhône méridionale, le cru de Rasteau est orienté plein sud. Ce vignoble abrité du Mistral cultivé sur des reliefs accidentés et des sols variés livre des vins généreux et très aromatiques.

 

Les producteurs emblématiques des vins de la Vallée du Rhône

Vignoble fortement marquée par une tradition vigneronne perpétuée de génération en génération, la Vallée du Rhône se caractérise par la présence de grandes maisons historiques, associées à la présence de petits producteurs tout aussi réputés.

Des maisons comme E. Guigal à Ampuis, M. Chapoutier, Famille Perrin, Ferraton Père & Fils sont ainsi des références incontournables des vins de la Vallée du Rhône et proposent une très large gamme de vins permettant de s’initier aux styles des différentes appellations.

Dans les Côtes du Rhône septentrionales, le domaine Paul Jaboulet-Aîné est bien sûr l’un des plus grands noms de l’appellation Hermitage.

En Côte-Rôtie, impossible de manquer les très belles cuvées du domaine Stéphane Ogier. En Crozes-Hermitage, Yann Chave et Yves Cuilleron promettent de très belles découvertes.

À Condrieu, le domaine Georges Vernay, aujourd’hui dirigé par sa fille Christine, est une référence mondiale des grands vins blancs avec des cuvées produites en quantité très limitée. François Villard ou le domaine Louis Chèze font partie de ces producteurs à ne pas oublier.

À Châteauneuf-du-Pape, le Château de Beaucastel est l’un des plus prestigieux noms de l’appellation avec sa cuvée mondialement réputée : Hommage à Jacques Perrin. N’oublions pas le château La Nerthe, l’une des plus anciennes propriétés de l’appellation.

Considéré comme l’un des plus grands œnologues conseil de la Vallée du Rhône méridionale, Xavier Vignon est quant à lui à l’origine de cuvées inédites et d’exception qui révèlent de manière singulière une expression unique des plus grands terroirs rhodaniens.

 

Les accords mets-vins autour des vins de la Vallée du Rhône

Gourmands, élégants, plein de finesse, chaleureux, épicés et raffinés, les vins de la Vallée du Rhône peuvent s’autoriser toutes les créations culinaires, des plus simples au plus audacieuses. Cuisine traditionnelle française, apéritif ou repas gastronomiques, cuisine épicée, orientale ou indienne, les vins de la Vallée du Rhône sont résolument des vins de gourmets.

En raison de leur puissance et de leur structure en bouche, les vins rouges de la Vallée du Rhône accompagneront particulièrement de belles pièces de viande grillées ou en sauce ainsi que des gibiers.

 

Dégustation des vins de la Vallée du Rhône
Dégustation des vins de la Vallée du Rhône © Louis Chèze

 

Du nord au sud, explorez toute la diversité d’un vignoble deux fois millénaires en découvrant toutes les facettes des vins de la Vallée du Rhône….

 

1.1.3